<img height="1" width="1" style="display:none;" alt="" src="https://dc.ads.linkedin.com/collect/?pid=265777&amp;fmt=gif">

Ressources

10 faits à connaître sur le don d’organes et de tissus

Par Medisys le October 20 2020 | Santé Physique

Le don d’organes et de tissus peut être un sujet lourd à aborder ou même à envisager, particulièrement en cette période déjà difficile de nos vies, mais il est important de connaître les faits. Par exemple, vous pourriez être étonné d’apprendre qu’au cours de votre vie, vous êtes cinq fois plus susceptibles d’avoir besoin d’une greffe d’organe que d’en faire don.

Les personnes en attente d’une greffe d’organes ont été durement touchées par la pandémie de COVID‑19, laquelle a entraîné une interruption des interventions chirurgicales de transplantation et une diminution globale des dons d’organes et de tissus.

Décider de faire don de ses organes et de ses tissus est un choix entièrement personnel. Voici 10 faits que vous devriez connaître avant de prendre votre décision :

 

1. Plus de 1 600 Canadiens et Canadiennes sont ajoutés chaque année à la liste d’attente de greffe d’organe, et tous les trois jours, une personne meurt avant d’avoir reçu une greffe.

 

2. Un seul donneur peut aider plus de 75 personnes et sauver jusqu’à huit vies. Les organes et les tissus qui peuvent être prélevés comprennent le cœur, les reins, le foie, les poumons, le pancréas, l’intestin grêle, les yeux, les os, la peau et les valvules cardiaques.

 

3. 90 % des Canadiens et des Canadiennes soutiennent le don d’organes et de tissus, mais moins de 20 % s’inscrivent comme donneurs.

 

4. Si vous décidez de faire don de vos organes et de vos tissus, vous devez télécharger et envoyer le formulaire de consentement, ou signer l’autocollant fourni avec votre nouvelle carte d’assurance maladie et l’apposer au dos. En vous inscrivant au Registre des consentements, vous vous assurez que votre décision confidentielle figure dans les dossiers de la Régie de l’assurance maladie du Québec et qu’elle peut être communiquée à vos proches au moment opportun.

 

5. Le don d’organes et de tissus est possible à tout âge. La personne la plus âgée à avoir fait don de ses organes avait plus de 90 ans, et celle à avoir fait don de ses tissus, plus de 100 ans.

 

6. Les personnes atteintes de maladies graves peuvent elles aussi donner leurs organes et leurs tissus.

 

7. Le don d’organes et de tissus n’a pas d’incidence sur les arrangements funéraires – il est quand même possible d’organiser des funérailles à cercueil ouvert pour les donneurs.

 

8. Si vous décidez de faire don de vos organes, on demandera aux membres de votre famille de confirmer votre décision; il est donc important de faire part de votre volonté à vos proches pendant que vous êtes en santé. Moins de la moitié des familles acceptent le prélèvement si elles ignorent la décision de leur proche, mais le chiffre grimpe à 90 % quand la décision est connue à l’avance.

 

9. Une fois que la famille d’un donneur a donné son consentement, le processus se déroule rapidement, soit en 24 heures environ. Les analyses médicales déterminent quels organes et tissus conviennent à une greffe avant de les attribuer à des personnes en attente d’une greffe. L’intervention chirurgicale a lieu dans une salle d’opération à l’hôpital, et on fournit à la famille du donneur des renseignements généraux sur les receveurs.

 

10. Il n’y a aucuns frais associés au don d’organes et de tissus.

 

Medisys soutenue par TELUS Santé ne prend pas position sur le don d’organes – il s’agit d’une décision éminemment personnelle. Si vous avez du mal à vous décider, vous devriez peut-être discuter des avantages et des inconvénients du don d’organes avec votre médecin à l’occasion de votre bilan de santé préventif, ou encore avec votre guide spirituel.

 

Sources :

https://www.quebec.ca/sante/don-de-sang-de-tissus-et-d-organes/%20don-d-organes-et-de-tissus/ 

https://beadonor.ca/about-donation

https://www.cantransplant.ca/organ/

https://www.organdonation.nhs.uk/tell-your-family-and-friends/

https://www.healthcorps.org/busting-myths-organ-donation/