<img height="1" width="1" style="display:none;" alt="" src="https://dc.ads.linkedin.com/collect/?pid=265777&amp;fmt=gif">

Ressources

Appréciez l'alcool sans compromettre votre santé

Chacun a sa propre motivation l’amenant à consommer de l’alcool — ce peut être le goût, une façon de se détendre après une journée de travail, un moyen de soulager son stress ou l’occasion d’une sortie sociale. Mais comment l’alcool affecte-t- il notre santé?


L’alcool n’est pas un nutriment essentiel et, malgré la croyance répandue que le vin rouge est un aliment santé en raison de sa teneur en antioxydants, il n’y a rien dans le vin rouge que nous ne puissions obtenir à travers d’autres aliments à base de plantes tels que les baies et les raisins rouges, ou encore, la poudre de cacao. Apprécié avec modération, l’alcool peut faire partie d’un mode de vie sain et équilibré. Cependant, la recherche a montré que même une consommation modérée d’alcool peut augmenter le risque de cancer (en particulier pour les femmes) et peut ne pas favoriser la santé comme on le pensait initialement, en ce qui concerne la réduction des risques de maladies cardiaques et d’AVC.

 

Nos experts sont là pour vous aider à adopter un style de vie sain. Apprenez-en plus sur nos services de santé préventif.

Prendre un rendez-vous ou obtenir plus d'informations

 

Les voies du métabolisme de l’alcool ont de nombreuses conséquences et peuvent entraîner la formation d’espèces réactives oxygénées (ERO) conduisant au stress oxydatif. Non seulement l’alcool peut causer des dommages oxydatifs, mais la consommation chronique d’alcool peut influencer d’autres voies métaboliques contribuant à la stéatose hépatique, à la résistance à l’insuline et à l’hyperlipidémie. En raison des risques associés à la consommation excessive d’alcool, lorsque vous en consommez, votre objectif devrait être de respecter les limites recommandées par les directives de consommation d’alcool.

Les hommes devraient restreindre leur consommation à 2 verres par jour (jusqu’à 14 verres / semaine) et les femmes devraient se limiter à 1,5 verre par jour (jusqu’à 10 verres / semaine). Il est également conseillé d’incorporer des jours pendant la semaine durant lesquels aucun alcool n’est consommé. Notez que les allocations d’alcool ne peuvent pas être « économisées » pour la fin de semaine — du point de vue de la santé, les limites quotidiennes recommandées s’appliquent également la fin de semaine, peu importe le nombre de jours d’abstinence alcoolique pendant la semaine.


Il est également important d’être conscient de la taille des portions. Un verre standard correspond à :

• Bière = 12 oz
• Vin = 5 oz
• Alcool/spiritueux = 1,5 oz


Suivre ces directives peut être un défi pour beaucoup. Souvent, les individus réussissent en se concentrant sur des changements graduels et durables axés sur la minimisation des effets négatifs de la consommation excessive d’alcool, tout en faisant des changements plus importants (mais toujours durables) qui s’inscrivent dans leur mode de vie individuel.

 

Envie de réduire le stress de vos employés? Cliquez ici et découvrez nos différents programmes de mieux-être des employés.

 


SIX STRATÉGIES POUR APPRÉCIER L’ALCOOL SANS COMPROMETTRE VOTRE SANTÉ

1. FAITES UN PLAN: Utilisez une stratégie d’objectif SMART (Spécifique, Mesurable, Atteignable, Réaliste et Temporel) pour déterminer des changements réalistes en terme de consommation d’alcool, inspirés des directives recommandées. Voici deux exemples d’objectifs : s’engager à garder 2-3 jours sans alcool chaque semaine, ou se servir des verres qui respectent les tailles de portion suggérées pour un verre d’alcool standard.

2. TROUVEZ VOTRE RYTHME ET HYDRATEZ-VOUS: Le corps peut traiter environ 1 oz d’alcool par heure. Boire de l’eau avant et après chaque boisson alcoolisée peut vous aider à gérer votre consommation et à hydrater votre corps. L’hydratation est également importante lors de la consommation d’alcool, car l’alcool agit comme un diurétique (entraînant une diminution de la réabsorption de l’eau par les reins et une augmentation de la production d’urine).

3. ÉVITEZ LES BOISSONS SUCRÉES ET LES MÉLANGES: Certaines boissons alcoolisées sont riches en sucre raffiné. Essayez d’éviter les boissons alcoolisées chargées de sucre telles que celles faites avec des sirops simples, des jus de fruits ou des boissons gazeuses en tant que mélangeurs.

4. CONJUGUEZ VOTRE CONSOMMATION D’ALCOOL À VOS REPAS: Savourez votre boisson alcoolisée pendant les repas afin d’aider à réduire le taux d’absorption d’éthanol, les valeurs maximales de l’éthanol dans le sang et l’irritation induite par l’alcool dans votre système digestif.

5. ENGAGEZ-VOUS DANS DES ACTIVITÉS SAINES DE GESTION DU STRESS: Si vous consommez de l’alcool pour combattre le stress, cela ne vous aidera pas à long terme. Explorez des stratégies alternatives et saines telles que le yoga, la méditation pleine conscience, les loisirs de plein air ou d’autres activités que vous aimez pour minimiser votre stress et prendre soin de vous.

6. ADOPTEZ UNE ALIMENTATION SAINE ET ÉQUILIBRÉE: Concentrez-vous sur la consommation quotidienne d’une variété de plantes colorées — légumes, fruits entiers, noix, graines, légumineuses et grains entiers. Cela aidera à assurer que votre régime alimentaire est riche en antioxydants pour aider à compenser les effets nocifs de la consommation excessive d’alcool.

 

Relevez le défi d'hydratation et découvrez les nombreux résultats positifs que vous apportera une meilleure hydratation.

JOINDRE LE DÉFI

 

ALTERNATIVES RAFRAÎCHISSANTES À L’ALCOOL

Le temps des terrasses amène souvent une augmentation de la consommation d’alcool. L’eau peut être le choix le plus sain, mais ce n’est pas exactement le substitut le plus excitant à l’alcool. Voici quelques alternatives rafraîchissantes et savoureuses à l’alcool :

  • Eau pétillante : Choisissez une variété naturellement faible en sodium et sans sucre. Pour ajouter de la saveur, essayez d’ajouter des baies congelées ou fraîches, des concombres coupés en dés ou un brin de menthe.
  • Thé Kombucha : Cette boisson au thé fermenté est non seulement une alternative rafraîchissante à l’alcool, mais elle favorise également la santé de notre tube digestif. Essayez d’incorporer quelques tranches de fraises fraîches et un peu de jus de lime dans une bouteille de thé kombucha au gingembre.
  • Tisane glacée non sucrée : Voyez plus loin que cette bouteille de thé noir sucré et essayez plutôt du thé vert non sucré, du thé à la menthe ou du thé rooibos sur de la glace. Ajoutez un zeste de citron, de lime ou d’orange.

Prendre un rendez-vous ou obtenir plus d'informations