<img height="1" width="1" style="display:none;" alt="" src="https://dc.ads.linkedin.com/collect/?pid=265777&amp;fmt=gif">

Ressources

Ce que vos mains disent de votre état de santé

Vous êtes vous jamais éveillé en pleine nuit à cause d’un engourdissement dans les mains? Ressentez vous des picotements dans la paume des mains? Un de vos doigts reste-t-il bloqué en position pliée? Avez-vous noté une perte de force ou de dextérité? Ils seront peut être à peine perceptibles dans un premier temps, mais ces symptômes pourraient devenir extrêmement gênants avec le temps. Ils pourraient aussi être le signe d’un ou de plusieurs troubles graves qui touchent les mains.

Certains symptômes nécessitent un examen médical approfondi et un diagnostic adéquat. Faute de traitement ou en cas de traitement trop tardif, les affections de la main peuvent nuire à votre qualité de vie et causer des lésions permanentes. Poursuivez la lecture pour découvrir cinq symptômes qu’il ne faut pas ignorer.

 

1. SE RÉVEILLER AVEC LES DOIGTS ENGOURDIS

L’engourdissement est probablement dû au syndrome du canal carpien. Ce problème, courant après l’âge de 50 ans, se manifeste lorsque le nerf médian, qui siège à l’intérieur du canal carpien dans le poignet, est compressé. La compression affecte les fonctions motrices et sensitives de la main. Elle peut causer des picotements ou une douleur et, dans les cas les plus graves, rendre impossible l’accomplissement de certaines tâches. Les symptômes sont souvent plus intenses la nuit ou lorsque les mains sont utilisées.

 

 Vous avez des questions de santé? Communiquez instantanément avec un professionnel de la santé.

EN SAVOIR PLUS SUR LES SOINS VIRTUELS

 


2. BLOCAGE ET COINCEMENT DOULOUREUX DES DOIGTS

Le blocage d’un ou de plusieurs doigts est un signe révélateur de ténosynovite sténosante, également appelée doigt à ressort. Cette affection courante est causée par un conflit mécanique entre le tendon fléchisseur du doigt et la gaine qui l’entoure. Un épaississement du tendon l’empêche de glisser normalement et entraîne son coincement, ce qui provoque une sensation physique. Il s’en suit une gêne, qui peut devenir très douloureuse lors de la flexion ou de l’extension des doigts. Avec le temps, les doigts peuvent finir par rester coincés en position pliée et nécessiter l’intervention de l’autre main pour les décoincer.


3. BAISSE DE SENSIBILITÉ

La baisse de sensibilité est un effet secondaire courant de diverses affections médicales, dont le syndrome du canal cubital, causé par le coincement du nerf ulnaire au niveau du coude. Ce trouble est généralement caractérisé par une douleur et une perte de sensibilité dans l’annulaire et le petit doigt. L’engourdissement peut également être un signe de syndrome du canal carpien à un stade avancé. Les doigts touchés sont généralement le pouce, l’index, le majeur et la moitié de l’annulaire, autrement dit les doigts innervés par le nerf médian.


4. FAIBLESSE

Une perte de force peut avoir de nombreuses causes sous jacentes. Les patients souffrant du syndrome du canal carpien à un stade avancé notent souvent une faiblesse musculaire dans les mains ou les poignets. La compression du nerf médian au niveau du coude, un état appelé syndrome du rond pronateur, peut également entraîner une perte de force et une réduction de la capacité de préhension. Dans certains cas, la faiblesse peut être liée à un trouble neuromusculaire ou neurologique plus grave, comme la sclérose en plaques ou la maladie de Parkinson.


5. PERTE DES HABILETÉS MOTRICES FINES

La maladresse (p. ex., échapper des objets), la baisse de l’endurance (mains et avant bras qui se fatiguent rapidement) et la difficulté à ramasser des objets ou à accomplir certaines tâches méticuleuses sont des signes indicateurs de lésions du nerf médian au niveau du coude. Le coupable probable est généralement le syndrome du rond pronateur.


DIAGNOSTIC ET TRAITEMENT

Le diagnostic des affections de la main repose sur un examen physique et la prise des antécédents symptomatiques, tandis que les examens d’imagerie et les manoeuvres spécifiques permettent de confirmer le diagnostic et d’établir le traitement le plus approprié. Au cours des 15 dernières années, des progrès considérables ont été réalisés dans la manière dont la chirurgie permet de traiter tout un éventail d’affections. Plusieurs interventions peuvent désormais être pratiquées sous anesthésie locale, sans nécessiter d’hospitalisation ni une longue période de convalescence.

Nos mains peuvent nous en dire beaucoup sur notre état de santé général. Ne négligez pas vos symptômes. Si vous ressentez une gêne ou si vous avez noté des symptômes inhabituels, parlez en à votre médecin Medisys durant votre bilan de santé préventif ou communiquez immédiatement avec un professionnel de la santé grâce à Medisys sur demande. Si votre état le justifie, vous pourriez être orienté vers un spécialiste. Plus tôt une affection est diagnostiquée et plus vite elle est traitée, plus vous avez de chances de bénéficier d’un rétablissement complet. Cliquez ici pour en savoir plus sur nos services d’évaluation de la santé et de soins virtuels.

 

À propos de l'auteur : Le Dr Jean-Paul Brutus est un chirurgien de la main spécialisé et passionné qui se consacre exclusivement au traitement des affections des mains, et qui utilise les techniques de traitement les plus avancées et les moins effractives. Il est co-propriétaire d’Exception MD, une clinique privée dédiée au traitement des membres inférieurs et supérieurs. Cliquez ici pour en savoir plus.