<img height="1" width="1" style="display:none;" alt="" src="https://dc.ads.linkedin.com/collect/?pid=265777&amp;fmt=gif">

Ressources

10 conseils pour demeurer en santé en vacances à l'Étranger

Par Medisys le June 06 2018 | Nouvelles, Santé Voyage

Des préparations simples peuvent vous aider à tirer le meilleur parti de vos vacances et à éviter de tomber malade. Pour réserver une consultation dans une clinique de santé-voyage Medisys,  cliquez ici.

 

      

Voici les 10 meilleurs conseils du Dr Jay Keystone pour des vacances sécuritaires:

 

1. Faites bouillir, épluchez, faites cuire ou oubliez!

Lorsque vous voyagez dans un pays en développement, les maladies d’origine alimentaire et hydrique (telles que l’hépatite A, la fièvre typhoïde et les bactéries E. coli productrices de toxines, campylobactéries et shigelles) représentent les plus grands risques pour la santé. Nous recommandons d’éviter de consommer l’eau du robinet et les glaçons dans les centres de villégiature, les hôtels et les restaurants, ainsi que les aliments rincés sous l’eau du robinet tels que les salades et la nourriture des vendeurs de rue. Il est également préférable d’éviter les produits laitiers non pasteurisés lors de voyages à l’étranger.

 

2. Faites-vous vacciner

Les vaccins sont efficaces jusqu’à 99 % pour prévenir diverses maladies tropicales et infectieuses. Les hépatites A et B sont les principaux vaccins lorsque vous voyagez dans les Caraïbes. L’hépatite A est transmise par les aliments et l’eau contaminés, tandis que l’hépatite B peut être transmise par des injections non stérilisées ou par contact sexuel. La santé des voyageurs et les vaccins recommandés varient considérablement selon l’état de santé des voyageurs, l’itinéraire, la destination, même jusqu’à la zone spécifique qu’ils visitent. Avant de voyager, et surtout si vous avez un problème de santé ou voyagez dans une région exotique, il est toujours préférable de parler avec un professionnel de la santé spécialisé dans la médecine des voyages.

 

Autre articles qui pourraient vous intéresser

Alertes Medisys santé-voyage: la maladie de Lyme

Le nouveau vaccin contre la malaria pourrait sauver des milliers d'enfants

7 astuces pour limiter les effets du décalage horaire

Zika vous pique vos projets de voyage?

 

3. Utilisez des mesures anti-moustiques appropriées

Les moustiques peuvent transmettre un certain nombre de conditions telles que la fièvre jaune, le paludisme, le zika, le chikungunya (Alvin Baez / Reuters) ou la dengue. La meilleure façon de se protéger contre les maladies transmises par les moustiques est d’éviter les piqûres de moustiques. Des mesures anti-moustiques appropriées peuvent non seulement aider à prévenir la maladie, mais peuvent également prévenir les infections cutanées secondaires causées par le grattage. Nous recommandons d’utiliser des insectifuges contenant du DEET (20-30 %) ou de la picaridine (20 %), efficaces pendant 4 à 12 heures (selon le produit) et qui sont sans danger pour les femmes enceintes et les enfants de plus de deux mois. Souvenez-vous, il est important de mettre un insectifuge APRÈS avoir appliqué de la crème solaire si vous voulez éviter la double indignité des démangeaisons de piqûres sur un coup de soleil.

 

4. Douchez-vous plus souvent à l'étranger et utilisez plus de savon

Que vous soyez en train de grimper une montagne tropicale à Bali, d’observer des girafes lors d’un safari au Kenya, de pagayer sur un ruisseau tropical au Costa Rica, de vous prélasser au soleil sur une plage de sable blanc immaculée à Bora Bora ou d’explorer les marchés aux puces de Goa en Inde, vous risquez d’entrer en contact avec des larva migrans cutanées et des parasites qui vivent sur des animaux errants comme les chiens et les chats. Les parasites peuvent être transmis à la peau humaine à travers le sable ou des excréments d’animaux. Lorsque vous revenez de la plage, d’une marche en forêt tropicale, d’une baignade ou d’une randonnée, vous devriez toujours prendre une douche par précaution.

 

5. Apportez vos propres fournitures médicales

Vous n’avez pas besoin d’apporter une trousse chirurgicale avec vous à Montego Bay, mais apporter vos propres seringues lorsque vous voyagez en Afrique, en Inde ou en Asie du Sud- Est, ainsi que quelques fournitures bien choisies ne peut pas nuire. Selon votre destination, nous recommandons une courte liste de fournitures de base:

 

Communiquez instantanément avec des professionnels de la santé canadiens en tout temps, de n'importe où dans le monde.

EN SAVOIR PLUS SUR LES SOINS VIRTUELS

 

6. Connaissez votre risque routier et agissez en conséquence

La principale cause de décès chez les voyageurs est les accidents de la route. Nous recommandons aux voyageurs de ne pas circuler à motocyclette ou à cyclomoteur et d’éviter de voyager sur les routes rurales après la tombée de la nuit. Peu importe qui est votre pilote. Vous pouvez avoir un excellent conducteur, mais c’est le type qui viendra dans l’autre sens qui vous fera tomber de la route. De plus, les vacanciers ont tendance à boire plus qu’ils ne le feraient normalement avant de prendre le volant. Alcool et véhicules motorisés ne font pas bon ménage. Demandez au personnel de l’hôtel de vous présenter un chauffeur recommandé, plutôt que d’en chercher un vous-même lorsque vous êtes à l’étranger.

 

7. Protégez-vous!

Les rapports sexuels non protégés sont toujours un risque pour la santé, mais particulièrement encore plus vrai lors d’un voyage dans un pays en développement. Sur les 36,7 millions de personnes vivant avec le VIH dans le monde, 2 millions résident en Amérique latine et dans les Caraïbes et la moitié vit en Afrique orientale et australe. Un voyageur sur deux qui a eu des relations sexuelles avec un nouveau partenaire à l’étranger a déclaré ne pas s’attendre à avoir de relations sexuelles, ce qui signifie qu’il n’est pas préparé. Tous les voyageurs devraient apporter des préservatifs avec eux, même s’ils n’ont pas prévu d’avoir des relations sexuelles pendant leur vacances. Les préservatifs vendus à l’étranger peuvent ne pas répondre aux normes de qualité nord-américaines. En plus du VIH / SIDA, de nombreuses autres maladies sexuellement transmissibles devraient rester à votre esprit.

 

8. Connaissez vos options pour les médecins locaux

Si vous tombez malade à l’étranger, les médecins locaux et les soins médicaux ne sont pas nécessairement ce à quoi vous avez l’habitude. Si vous avez une urgence médicale, rendez-vous dans la grande ville la plus proche et cherchez un hôpital universitaire ou un hôpital privé haut de gamme. Pour une tranquillité d’esprit, vous pouvez envisager un service tel que les soins virtuels Medisys sur demande - cela vous permettra de communique instantanément avec un professionnel de la santé canadien, à toute heure du jour ou de la nuit, de n'importe où dans le monde. Cliquez ici pour en savoir plus.

Medisys sur demande - les soins de santé virtuels en continu

 

9. Recherchez les drapeaux rouges dans les avis en ligne

Il n’est pas difficile de trouver des avis en ligne sur des destinations populaires, des hôtels et des centres de villégiature. Ces critiques peuvent parfois donner un aperçu des problèmes de santé récurrents à un endroit particulier. Une ou deux mauvaises critiques peuvent être ignorées, mais s’il y a une série de critiques illustrant des voyageurs se plaignant du même problème, prenez-les au sérieux.

 

10. Souscrivez à une assurance santé voyage, et assurez-vous de la comprendre

Nous avons tous entendu des histoires d’horreur de quelqu’un qui tombe malade à l’étranger, qui passe du temps à l’hôpital et qui finit avec une facture gigantesque. Une assurance santé-voyage incluant une couverture pour évacuation sanitaire est un choix judicieux, mais assurez-vous de lire les petits caractères et de comprendre ce qui est couvert. Les voyageurs âgés peuvent ne pas être admissibles à l’assurance santé-voyage, car elles peuvent présenter une grande variété de conditions médicales préexistantes.

 

Pour en savoir plus ou pour réserver une consultation en santé-voyage chez Medisys,  cliquez ici.