<img height="1" width="1" style="display:none;" alt="" src="https://dc.ads.linkedin.com/collect/?pid=265777&amp;fmt=gif">

Ressources

Santé mentale et COVID-19 : 5 conseils pour bien réagir

L’éclosion et la pandémie de COVID-19 peuvent causer des sentiments de stress, d’anxiété et de peur chez n’importe qui. Que vous soyez un travailleur de la santé de première ligne, que vous éprouviez des symptômes ou tout simplement que vous pratiquiez la distanciation physique, sachez que toutes les couches de la société sont sujettes à des problèmes de santé mentale pendant cette période. Il est important de vous rappeler qu’une réaction saine vous aidera à vous renforcer, vous, vos proches et votre communauté. Voici cinq conseils pour préserver une bonne santé mentale pendant cette période difficile.

 

1. Soyez conscient que chacun réagit différemment aux situations stressantes comme la pandémie de COVID-19.

La façon dont vous réagissez à cette pandémie et l’intensité des émotions que vous ressentez ont beaucoup à voir avec vos antécédents, votre état de santé mentale et physique, votre expérience de vie et votre communauté. Vous n’avez pas besoin d’être malade ou mis en quarantaine pour être « autorisé » à vous sentir effrayé, inquiet ou triste; alors, accordez-vous la permission de vivre vos émotions et soyez conscient de réagir d’une manière saine.

Les personnes atteintes de troubles mentaux préexistants doivent poursuivre leur traitement et alerter leur professionnel de la santé de tout changement au cours de cette période.

 

2. Restez en communication.

En cette période de distanciation physique, rappelez-vous que notre mandat est seulement de nous distancier physiquement des autres. Continuer à communiquer socialement est plus important que jamais. Heureusement, la technologie nous permet de maintenir une communication régulière avec la famille, les amis, les voisins et même les organismes communautaires.

Assurez-vous de prendre le temps de parler régulièrement avec des amis par téléphone ou par vidéo et accordez la priorité à la communication avec les membres plus âgés de la famille, les amis et les voisins qui peuvent se sentir particulièrement isolés. C’est aussi le moment idéal pour tirer parti d’une utilisation positive des réseaux sociaux; puisque vous ne pouvez pas vous rendre à la bibliothèque, au gymnase ou à votre centre communautaire favori, vérifiez si vos organisations préférées organisent des événements vidéo en direct ou si elles ont mis en place des groupes de discussion en ligne.

 

3. Limitez votre consommation de nouvelles.

Le fait de lire, d’écouter ou de regarder constamment les informations peut aggraver l’anxiété et la peur entourant la COVID-19. Il est important de rester informé, mais, plutôt que de rechercher des mises à jour tout au long de la journée, consacrez une période de temps limitée à la recherche d’informations et informez-vous auprès de sources de nouvelles réputées, notamment les suivantes :

4. Pratiquez la pleine conscience et les soins personnels.

En période de stress accru, il est essentiel de donner la priorité au sommeil, à une bonne alimentation et aux soins personnels. Bien que votre liste de tâches se soit probablement allongée à la suite de cette pandémie, il est important de vous réserver du temps chaque jour, ne serait-ce que 15 minutes, pour faire quelque chose que vous aimez; cela vous amènera dans le moment présent. Par exemple, vous pouvez méditer, faire des étirements, prendre un bain, cuisiner, écrire votre journal, lire un livre pour le plaisir, jouer à un jeu de société ou faire une promenade. Si, comme de nombreux Canadiens, vous devez jongler avec le travail et la garde des enfants, essayez d’organiser un échange de garde avec votre partenaire afin que chacun puisse prendre le temps de s’occuper de lui-même.

 

5. Demandez de l’aide lorsque vous en avez besoin.

Si vous ou une personne qui vous tient à cœur vous sentez submergé par l’anxiété, la tristesse ou des pensées autodestructrices, communiquez avec le 911. Les plateformes de soins de santé virtuels peuvent également vous fournir un soutien sur demande par des professionnels de la santé, 24 heures sur 24, 7 jours sur 7.

 

EN SAVOIR PLUS SUR LES SOINS VIRTUELS