<img height="1" width="1" style="display:none;" alt="" src="https://dc.ads.linkedin.com/collect/?pid=265777&amp;fmt=gif">

Ressources

FAQ avec le Dr Hoa Phong Le, médecin de famille chez Medisys

Le Dr Hoa Phong Le, médecin de famille, est un membre de l’équipe médicale de la clinique Medisys de Montréal. Comme de nombreux Canadiens, il est passé au travail à domicile pendant la pandémie de COVID-19. Il voit actuellement des patients virtuellement sur la plateforme de soins de santé virtuels Akira par TELUS Santé; nous l'avons donc interrogé sur la façon dont ses patients s'adaptent au changement et avons obtenu ses conseils pour s'épanouir en cette période inhabituelle. Fait amusant : le Dr Le est également avocat!

 

1. Depuis peu, vous voyez vos patients virtuellement via Akira. Que pensez-vous de cette nouvelle expérience?

Ce qui est le plus étonnant, c’est la rétroaction des patients! Les gens sont tellement heureux et satisfaits des conseils et des soins reçus grâce à ce service. Ils me disent que c'est incroyablement pratique, d'autant plus que visiter leurs cliniques habituelles est presque impossible actuellement.

 

EN SAVOIR PLUS SUR LES SOINS VIRTUELS

 

2. Comment vos patients ont-ils réagi à la transition vers les soins virtuels?

Ceux qui consultent pour la première fois sont étonnés de la facilité avec laquelle il est possible de se connecter avec une infirmière ou un médecin par vidéo et par messagerie texte.

Je m'attends à ce que nous intégrions prochainement les soins virtuels dans le cadre des soins réguliers. C’est un excellent moyen de fournir facilement des premiers conseils, et lorsque la situation l’exige, une visite en personne dans les cliniques jouera toujours un rôle important.

 

3. Comment votre vie personnelle a-t-elle changé au cours des dernières semaines?

Nous sommes beaucoup avec les enfants! Mes deux plus jeunes qui ne sont pas encore à l'école sont très excités d'avoir leurs frères et sœurs plus âgés à la maison à temps plein!

 

4. À quel défi avez-vous été confronté au cours de cette pandémie?

Personnellement, ce que je trouve le plus difficile, c'est de voir des amis et des citoyens qui ont perdu leur emploi ou qui rencontrent des difficultés avec l’entreprise qu’ils ont créée. Mais des mesures sanitaires préventives sont indispensables et j’ai confiance en nos capacités de rétablir la situation.

 

5. Quel est selon vous l’aspect positif de cette pandémie?

La solidarité. Ensemble, nous sommes plus forts. Nous n'assistons pas à une distanciation sociale au sens propre. Nous assistons à un effort collectif, à un besoin de liens sociaux et à une réponse collective à la crise. Je préfère les mots distance physique pour qualifier la mesure sanitaire.

 

6. Pouvez-vous partager un conseil à l'intention des Canadiens en quarantaine, auto-isolés ou distants physiquement?

Essayez de faire de l'exercice à la maison, même si ce n'est que 10 minutes 3 fois par semaine. Si vous travaillez depuis votre domicile, essayez de régler vos écrans à une bonne hauteur et de bouger dans votre "bureau" pendant la journée.

 

Inscrivez-vous à notre bulletin et recevez nos éditions spéciales COVID-19 par courriel.

S'inscrire au bulletin d'information