<img height="1" width="1" style="display:none;" alt="" src="https://dc.ads.linkedin.com/collect/?pid=265777&amp;fmt=gif">

Ressources

Gérer les rapports intimes pendant la pandémie de COVID-19

Avec les mesures de distanciation physique mises en place ces derniers temps, nous nous adaptons à de nouvelles façons de travailler, de socialiser et de créer des liens. Au cours des dernières semaines, j’ai reçu beaucoup de questions concernant les rapports intimes, les relations amoureuses et la vie sexuelle. Vous êtes en couple et passez beaucoup plus de temps avec votre partenaire? Vous êtes célibataire et envisagez les rencontres à l’ère de la distanciation physique? Voici quelques conseils pour gérer vos rapports intimes en cette période inhabituelle.


1. Dabord, tenez compte de ces nouvelles réalités

Nous réagissons tous différemment au stress et à l’incertitude. Tandis que certaines personnes peuvent s’appuyer sur les rapports intimes pour se rapprocher et réduire le stress, d’autres peuvent ressentir une baisse de libido et constater que le sexe est le dernier de leurs soucis. L’une et l’autre de ces réactions sont tout à fait normales. Il est essentiel que vous ayez une discussion ouverte et honnête avec votre partenaire à propos de son intérêt et de son niveau de confort avant d’entreprendre toute activité intime.

Il est également important de se rappeler que la COVID-19 peut être transmise par les gouttelettes respiratoires d’une personne infectée lors de rapports étroits, ou en touchant une surface sur laquelle se trouve le virus et en se touchant ensuite le visage. À l’heure actuelle, rien n’indique que le virus peut se retrouver dans le sperme ou dans les sécrétions vaginales. Par contre, des études montrent qu’il peut se retrouver dans la salive ou les excréments.

Il y a encore beaucoup de choses que nous ne savons pas du virus et notre compréhension de cette maladie continue d’évoluer. Les suggestions suivantes, pour les personnes seules ou en couple, se basent sur nos connaissances actuelles, qui pourraient évoluer au fil du temps.

 

S'inscrire au bulletin d'information


2. Si vous êtes célibataire et cherchez à faire des rencontres

En raison de la distanciation physique, les bars, les restaurants, les salles de cinéma et les salles de conditionnement physique sont fermés, et tous les grands rassemblements sont interdits. Donc, à moins que vous ayez réussi à maîtriser l’art de courtiser une personne dans la file d’attente à l’épicerie, à deux mètres de distance, chacun arborant son masque fait maison, les rendez-vous en personne présentent un défi tout à fait unique ces jours-ci.

Si vous êtes célibataire et aimeriez continuer de « fréquenter » des gens, vous pourriez le faire en ligne. Si vous vous intéressez à quelqu’un et aimeriez « rencontrer » cette personne, songez à planifier un rendez-vous virtuel. Prenez un café ensemble par discussion vidéo, essayez de cuisiner « ensemble » dans vos cuisines respectives, partagez un repas virtuel ou jouez à un jeu en ligne. Parlez au téléphone comme nous le faisions avant que les messages textes ne deviennent notre principal moyen de communication et profitez de cette occasion pour apprendre à mieux vous connaître.

Pour respecter les consignes de distanciation physique, il faut se tenir à au moins deux mètres des personnes qui ne vivent pas avec nous. Si vous et votre nouveau ou nouvelle partenaire souhaitez explorer l’aspect sexuel de votre relation, il existe d’autres façons de le faire tout en gardant vos distances.


3. Si vous êtes en couple, mais que vous ne vivez pas ensemble

Si vous êtes en couple et que vous ne vivez pas ensemble, ou que vous avez un partenaire intime qui ne vit pas avec vous, il est important de suivre les consignes de distanciation physique même si c’est très difficile. Profitez de cette occasion pour développer le côté émotionnel de votre relation, en portant attention à vos besoins et à vos rêves respectifs et en vous appuyant l’un l’autre dans ces circonstances sans précédent.

Il existe également d’autres façons d’explorer l’expression intime de votre relation tout en gardant vos distances. Gardez à l’esprit que vous êtes vous-même votre partenaire sexuel le plus sûr. La masturbation n’augmente pas votre risque d’exposition au virus Covid-19.

Si les deux parties sont intéressées, à l’aise et consentantes, songez à intégrer la technologie dans votre vie sexuelle. Prenez toutefois conscience des risques de sécurité et de confidentialité liés à la technologie et n’employez que les moyens avec lesquels vous êtes à l’aise. Permettez-vous de fantasmer, laissez-vous guider par votre imagination et utilisez l’anticipation à votre avantage. Rappelez-vous que plus nous sommes vigilants avec la distanciation physique, plus vite nous pourrons vaincre la pandémie.

 

Obtenir plus d'information sur les soins de santé virtuels

 

4. Si vous êtes en couple et vivez ensemble 

Si vous et votre partenaire intime vivez ensemble, que vous partagez déjà le même lit et que vous ne montrez aucun signe ou symptôme de la maladie, vous ne risquez probablement pas de vous exposer davantage lors de vos rapports intimes. Il est recommandé de continuer de vous laver les mains et de laver tout jouet sexuel au savon et à l’eau pendant au moins 20 secondes avant et après l’usage.

Si vous ou votre partenaire faites partie d’un groupe particulièrement à risque (par exemple, les travailleurs de la santé ou les gens qui travaillent dans le public), il n’en tient qu’à vous de déterminer le niveau de risque acceptable. Il est prouvé que les gens peuvent être porteurs du virus avant que les symptômes apparaissent, ou ne pas présenter de symptômes du tout. Par conséquent, il est possible qu’un contact étroit ou un rapport intime provoque la transmission du virus. Puisqu’il n’existe actuellement aucune directive précise à ce sujet, cette décision dépendra de votre niveau de confort, de votre tolérance au risque et de vos limites, à vous et à votre partenaire.