<img height="1" width="1" style="display:none;" alt="" src="https://dc.ads.linkedin.com/collect/?pid=265777&amp;fmt=gif">

Ressources

Stress: apprenez-en plus sur ce fléau invisible

L’IMPACT ÉCONOMIQUE DU STRESS AU TRAVAIL

 

La gestion du stress et de la santé mentale au travail continuent d’être en tête des classements des problèmes de risque pour la santé préoccupant le plus les employeurs. Le monde des affaires a beaucoup évolué au cours de la dernière décennie. La concurrence entre les entreprises s’est accentuée depuis la crise financière de 2008 et, en dépit de l’amélioration des conditions économiques, la pression pour se surpasser n’a pas diminué. Les restructurations, réductions des effectifs, fusions et acquisitions et mesures de réduction des coûts généralisées ont peut-être gardé à flot les entreprises pendant des périodes difficiles, mais n’ont pas été sans conséquences pour le moral et la santé mentale des employés.

Dans une publication sur l’impact du stress au travail de l’Institut national pour la sécurité et la santé au travail (NIOSH), il a été estimé que 60% des absences au travail sont liées au stress et que le coût direct du stress pour les employeurs est d’environ 600 $ par employé par an, l’équivalent de 3,5 millions de dollars annuellement pour une grande entreprise.1 Dans une autre étude, il a été signalé que 80% des travailleurs interrogés ont ressenti l’impact du stress au travail et que près de la moitié avait besoin d’aide pour apprendre à mieux le gérer2.

 

 Nos experts en santé sont disponibles pour vous aider et répondre à vos questions.PRENDRE RENDEZ-VOUS OU OBTENIR DES INFORMATIONS

 

MIEUX-ÊTRE DES EMPLOYÉS EN ACTION

Vous ne croyez pas qu'investir dans le mieux-être physique et émotionnel de vos employés est bon pour les affaires? Considérez ceci: depuis que l'association canadienne des automobilistes (CAA) a lancé son programme de mieux-être des employés TriFit en août 2014, l'entreprise a signalé une diminution de 47% des congés maladie et 75% des participants ont signalé ne plus ressentir de hauts niveaux de stress. Cliquez ici pour lire leur histoire.

 

LE STRESS ET LE CORPS

Le stress est associé à une multitude de problèmes de santé physique et mentale - insomnie, dépression, anxiété, maladies cardiaques, obésité, diabète, maladies gastrointestinales, maladie d’Alzheimer et autres.3 En raison des effets mentaux et physiques néfastes du stress chronique sur les employés, les stratégies de gestion visant à pousser les travailleurs dans une culture de performance et de productivité à tout prix - «en faire plus avec moins et le plus rapidement possible» - présentent souvent un retour du balancier et coûtent finalement plus cher aux organisations en raison des coûts liés à l’absentéisme et au présentéisme.

 

 

Votre entreprise est-elle prête à faire un changement? Cliquez ici pour en savoir plus sur les solutions de mieux-être des employés en entreprise.

 

 

LE STRESS DU GESTIONNAIRE

Pas facile d’être un gestionnaire: gérer c’est souvent faire pression sur le lieu de travail en raison de cibles constamment croissantes, de budgets restreints, de recettes réduites, en plus de faire face aux conflits entre les employés stressés; le tout en essayant de mobiliser, d’influencer et de motiver pour atteindre les buts fixés. Les gestionnaires qui étaient «hyperformants» dans le passé sont aujourd’hui considérés comme ordinaires. En 20 ans d’expérience clinique et de recherche dans le domaine, j’ai travaillé avec des centaines de leaders pour les aider à naviguer de manière plus saine dans des situations de vie et de travail stressantes. Apprendre à gérer le stress n’est pas une chose simple à faire; Il n’y a pas de solution rapide et magique. Toutefois, il ne faut pas sous-estimer de petits changements qui peuvent avoir un impact important. C’est dans cette perspective que cet article propose deux outils simples et accessibles, à pratiquer deux fois par jour pendant 5 minutes, qui ont fait leur preuve dans la gestion du stress.

 

LA RÉACTION DE «FUITE OU DE LUTTE»

Le corps est biologiquement conçu pour fonctionner différemment lorsqu’il est soumis au stress. Que vous soyez pris en chasse par un chien enragé ou que votre patron vous donne un délai irréaliste, votre corps répondra essentiellement au stress de la même manière. 

En cas de stress, votre système nerveux sympathique est activé pour produire de l’adrénaline et augmenter votre métabolisme, votre système respiratoire reçoit le signal d’accélérer votre respiration afin d’assurer un apport suffisant d’oxygène pour supporter la réponse du corps au stress. Cette réponse de «fuite ou de lutte» est très efficace, en particulier dans les situations critiques. Toutefois, dans le cas du stress chronique vécu en milieu de travail, le système nerveux sympathique
peut devenir hyper vigilant et rendre la réponse inverse au stress, celle du système nerveux parasympathique qui favorise un retour au calme et une détente du corps, de plus en plus difficile à déclencher.

 

Obtenez des conseils immédiats en santé mentale grâce à notre application de soins de santé virtuels. Cliquez ici pour en savoir plus.

 

LES BÉNÉFICES SURPRENANTS DE LA RESPIRATION PROFONDE 

Si vous avez déjà assisté à une classe de yoga, la pratique et les avantages de la respiration profonde et contrôlée ne vous sont probablement pas inconnus. Pour d’autres, il peut être surprenant que la respiration profonde ait des avantages physiques et psychologiques pour la santé - y compris le signalement au corps de revenir dans un état calme et détendu. Les scientifiques ont identifié un groupe de neurones appelé le complexe pré-Bötzinger - surnommé «le pacemaker de la respiration» - qui relie la respiration et la relaxation du corps4. Cette découverte permet de considérer que lorsque vous pratiquez une respiration profonde, lente et contrôlée, vous stimulez la production d’hormones qui aident à détendre le corps et l’esprit.

 

CONSEIL #1: PRENDRE DU TEMPS POUR SOI - MÊME SI C'EST UNIQUEMENT 5 MINUTES PAR JOUR

Par exemple, effectuez 10 respirations profondes et contrôlées pendant 5 minutes dans un espace au calme, deux fois par jour (avant le dîner et à la pause de l’après-midi) . C’est aussi simple que cela!

 

CONSEIL #2: CHOISISSEZ UN MANTRA PERSONNEL ET RÉPÉTEZ-LE
 
Nous sommes tous déjà restés éveillés la nuit, obsédés par quelque chose de préoccupant qui s’est passé au travail ou dans notre vie personnelle, nous inquiétant ou tracassant pour nos enfants, révisant nos listes mentales de «choses à faire» ou nous critiquant inutilement. Au lieu de laisser libre cours à votre esprit, il est possible d’essayer de sélectionner un «mantra» personnel et de le répéter dans votre tête pour vous détendre. Votre mantra personnel devrait être une formule ou une phrase positive qui reflète vos objectifs personnels et vos valeurs. Pour que l’exercice soit le plus bénéfique possible, l’idéal est de prendre le temps de réfléchir à ses valeurs afin de se construire un mantra personnel en fonction de ses propres aspirations. Chaque fois que vous ressentez que le stress ou l’anxiété commencent à vous envahir, que ce soit au travail ou au moment du coucher, trouvez un espace intime et répétez votre mantra personnel. Il suffit seulement de cinq minutes, deux fois par jour. Vous constaterez qu’avec un peu de persévérance, en utilisant les pratiques de respiration profonde et votre mantra personnel, vous développerez la capacité de vous détendre afin de minimiser le stress et de profiter de jours plus heureux et plus sains.

- Dr Emmanuel Poirel, Ph.D. 

 

Découvrez les bénéfices de nos services de santé préventifs, pour cadres et individuels.

Demandez une soumission gratuite

 

 

 

Au sujet de l'auteur: Emmanuel Poirel Ph. D. est clinicien en gestion du stress et travaille à la clinique de santé des cadres Medisys à Montréal depuis 1995. Il détient deux baccalauréats (psychologie et activité physique), une maîtrise sur la motivation et un doctorat en psychopédagogie spécialisée dans le stress au travail. En 2010, le Dr Poirel a été récipiendaire de deux prix de meilleure thèse au Canada (Greendield Award et Dunlop Award). Depuis 2011, il est professeur et chercheur à l’Université de Montréal, responsable de cours de maîtrise et de doctorat sur le leadership et sur la santé psychologique au travail. Le Dr Poirel est passionné par la santé au travail et a participé au développement de la première norme mondiale pour «Entreprises en santé» (BNQ 9700-800) prévention, promotion et pratiques organisationnelles favorables à la santé en milieu de travail. Le Dr Poirel est un coach-clinicien pour cadres expérimenté et un leader reconnu dans les domaines de la gestion des conflits, de «l’intelligence émotionnelle», de la gestion du stress organisationnel et de la communication interpersonnelle.

 

https://www.cdc.gov/niosh/docs/99-101/, https://www.stress.org/workplace-stress/.

2 http://www.stress.org/wp-content/uploads/2011/08/2001Attitude-in-the-Workplace-Harris.pdf.

3 http://www.webmd.com/balance/stress-management/features/10-fixable-stress-related-health-problems# 4 https://med.stanford.edu/news/all-news/2017/03/study-discovers-how-slow-breathing-induces-tranquility.html.