<img height="1" width="1" style="display:none;" alt="" src="https://dc.ads.linkedin.com/collect/?pid=265777&amp;fmt=gif">

Ressources

Mesdames: huit mesures à prendre pour protéger votre cerveau

Selon la Women’s Brain Health Initiative (WBHI), organisme caritatif canadien voué à la lutte contre les troubles cérébraux féminins, les femmes sont deux fois plus susceptibles que les hommes de souffrir de démence. Malgré le fait que près de 70 % des personnes atteintes d’Alzheimer sont des femmes, la recherche est traditionnellement axée sur les hommes.

Dans la protection de la santé cérébrale, il existe des facteurs de risques immuables, comme les antécédents familiaux, la génétique, le sexe et l’âge, mais il y a aussi d’importants facteurs de risque modifiables.

 

Voici ce que vous pouvez faire dès maintenant pour réduire vos risques à long terme :

 

1. BIEN DORMIR

De nombreuses études indiquent que les changements structurels et physiologiques qui se produisent dans le cerveau pendant le sommeil exercent une incidence positive sur votre capacité à apprendre de nouvelles choses et sur la vivacité des souvenirs que vous créez durant la journée. Dormir adéquatement stimule aussi votre créativité et votre capacité à résoudre les problèmes. Prévoyez un horaire de sommeil régulier de manière à dormir de sept à neuf heures par nuit en vous rappelant que la fin de semaine ne permet pas de « rattraper » le sommeil perdu durant la semaine.

 

TÉLÉCHARGER LE GUIDE DU SOMMEIL

 

2. LIMITER VOTRE CONSOMMATION D'ALCOOL

À long terme, une consommation excessive d’alcool entraîne des dommages neurologiques et une détérioration des processus cognitifs. Les femmes ne doivent pas boire plus de sept à neuf verres par semaine ou de un à deux verres par jour. Il existe des astuces simples pour réduire votre consommation, par exemple alterner entre les boissons alcoolisées et sans alcool, utiliser de petits verres plutôt que des grands et opter pour du vin blanc dilué avec du soda plutôt que du vin blanc pur.

 

3. CESSER DE FUMER

Avec l’âge, le cortex cérébral se rétrécit naturellement, mais le tabagisme peut accélérer le processus. Le tabac
détériore la mémoire et les capacités d’apprentissage et de raisonnement, et il cause d’innombrables autres problèmes de santé. Avez-vous des questions sur l’abandon du tabagisme?

 

Obtenez des réponses instantanément de la part de professionnels de la santé en utilisant l’application de soins de santé virtuels Medisys sur demande. Cliquez ici pour en savoir plus.

 


4. RÉDUIRE VOTRE NIVEAU DE STRESS


Pour les femmes en particulier, le stress est devenu un énorme problème, susceptible de compromettre la santé cérébrale et d’empêcher de vieillir en santé. Le stress et l’anxiété étant également associés aux troubles de la mémoire, il est essentiel de gérer les deux. Cela peut se faire par l’exercice, la méditation, le yoga ou d’autres techniques de relaxation permettant de réduire le rythme de vieillissement des cellules et, par conséquent, les risques de souffrir de la maladie d’Alzheimer et de démence. Si vous êtes excessivement stressée ou anxieuse, vous avez une bonne raison de consulter un médecin virtuellement, auprès de qui vous obtiendrez en tout temps un soutien privé, confidentiel et pratique en santé mentale.


5. AVOIR UN RÉGIME ALIMENTAIRE SAIN 


De plus en plus de recherches révèlent qu’en milieu de vie, le surpoids accroît les facteurs de risque liés au déclin cognitif. Pour maintenir un régime alimentaire sain, évitez les gras trans et saturés, consommez beaucoup d’acides gras oméga-3 et garnissez votre assiette d’un éventail de fruits et légumes. Les études démontrent que les femmes qui consomment beaucoup de légumes sont exposées à un risque moindre de déclin cognitif. L’acide folique, la vitamine B12, la vitamine D, le magnésium et l’huile de poisson sont aussi considérés comme des produits pouvant préserver et améliorer la santé cérébrale.

 

Cherchez-vous à améliorer vos habitudes alimentaires? Téléchargez le guide alimentaire de Medisys.


6. FAIRE DE L'EXERCICE RÉGULIÈREMENT 


L’exercice cardiovasculaire est essentiel à la santé cérébrale. Selon une étude de l’Université Harvard, l’exercice physique engendre un effet bénéfique direct sur la santé mentale grâce à sa capacité à réduire la résistance à l’insuline, à diminuer l’inflammation et à stimuler la libération de facteurs de croissance, les substances chimiques qui favorisent la croissance de nouveaux vaisseaux sanguins et la survie de nouvelles cellules dans le cerveau. Faites 30 minutes d’exercice 4 fois par semaine : selon des études récentes, vous courrez ainsi moins de risques de souffrir de la maladie d’Alzheimer, de démence ou d’un accident vasculaire cérébral. En outre, l’exercice a pour effet d’accroître le volume cérébral chez les adultes plus âgés et de réduire les possibilités de déclin cognitif, même léger.


7. GARDER VOTRE CERVEAU ACTIF


Apprenez quelque chose de nouveau, exercez votre mémoire, faites des jeux de stratégie et des casse-têtes et résolvez des énigmes. Plus votre activité cognitive est fréquente et complexe, moins vous risquez de développer la maladie d’Alzheimer.


8. AVOIR UNE VIE SOCIALE ACTIVE


Les amis et les activités sociales significatives peuvent réduire le stress, ralentir le vieillissement cognitif et accroître la résistance aux maladies tout en améliorant globalement la qualité de vie. Pour vieillir en santé, il est important de maintenir un bon réseau social.

 

Bien que nous souhaitions toutes être des partenaires, filles, amies, collègues, employées, patronnes, sœurs et mères attentionnées, nous devons faire de notre propre santé une priorité. Une façon d’assurer une plus grande continuité de nos soins personnels est d’en accroître l’accessibilité en réduisant les obstacles comme les déplacements et les temps d’attente excessifs; cela est facile à réaliser avec des soins de santé virtuels sur demande offerts tous les jours, 24 heures sur 24.


Vous voulez améliorer la santé de votre cerveau? En obtenant un bilan de santé préventif auprès de Medisys, vous recevrez des conseils sur des changements proactifs à votre mode de vie qui peuvent aider à prévenir le déclin cognitif. Cliquez ici pour en savoir davantage ou pour prendre rendez-vous dans l’une de nos cliniques d’un bout à l’autre du Canada.

 

PRENDRE RENDEZ-VOUS OU OBTENIR DES INFORMATIONS

Medisys sur demande - les soins de santé virtuels en continu