<img height="1" width="1" style="display:none;" alt="" src="https://dc.ads.linkedin.com/collect/?pid=265777&amp;fmt=gif">

Ressources

Zona; Évitez-le en vous faisant vacciner

Entretien entre le Dr Jay Keystone, directeur de la santé-voyage à la clinique de santé préventive Medisys à Toronto et Dre Vivien Brown, vice-présidente aux affaires médicales, Groupe Santé Medisys.

 

Remarque importante : En raison de la forte demande pour le vaccin Shingrix, les fournisseurs ont récemment mis en place des limites de commande. Il est prévu que les limites de commande de vaccins Shingrix et les délais d'expédition se poursuivent à court terme. À l'heure actuelle, le vaccin Shingrix semble être en rupture de stock partout au Canada. Il est devenu de plus en plus difficile de répondre aux nouvelles demandes dans les cliniques Medisys. Contactez votre clinique Medisys locale pour déterminer si les doses de vaccin Shingrix sont disponibles dans votre région.


Q: Qu'est-ce que le zona?

Le zona est une éruption cutanée douloureuse et vésiculeuse causée par le virus de la varicelle-zona, le même virus qui cause la varicelle. Le virus varicelle-zona reste dormant et inactif dans certains nerfs du corps dès l'enfance. Avec le stress et un système immunitaire vieillissant, ce virus est à nouveau stimulé et réactivé. Environ 20 % des personnes atteintes de l'éruption de zona vont souffrir de douleurs nerveuses chroniques dans la zone de la peau touchée. Cette douleur peut être sévère et souvent débilitante pendant des mois, voire des années. Cette complication de la douleur nerveuse chronique est appelée névralgie post-herpétique (PHN).

 

Q: Qui est à risque?


Le risque de contracter le zona au cours de la vie est d'environ 30%. Quiconque a eu la varicelle risque de contracter le zona. Ce dernier est généralement associé aux personnes de 50 ans et plus. La plupart des personnes qui souffrent du zona au Canada ont plus de 60 ans. Cependant, les personnes dans la vingtaine, la trentaine et la quarantaine peuvent aussi développer le zona.


PRENDRE RENDEZ-VOUS OU OBTENIR DES INFORMATIONS

Q: Pouvez-vous prévenir le zona?

Oui. Le zona est une maladie que l'on peut éviter grâce à la vaccination. Toutefois, aucun vaccin n'est efficace à 100% pour prévenir la maladie. Cependant, le vaccin contre le zona réduit considérablement le risque. Selon les études, comparé au placebo, la nouvelle immunisation Shingrix a significativement réduit le risque de développer le zona de 90-97% chez les sujets de 50 ans et plus. De plus, tout comme le vaccin contre la grippe, la vaccination réduira considérablement la gravité de la maladie et le risque de douleur nerveuse, si la maladie est contractée. Zostavax, le premier vaccin créé et administré, réduit le risque d'environ 50 à 60% chez l'ensemble des personnes âgées, mais environ deux tiers des patients de tous les groupes d'âge sont protégés contre les infections nosocomiales grâce à ce dernier.

 

Q: Si vous avez déjà été atteint de zona, pouvez-vous le contracter de nouveau?

Oui. Le zona peut revenir une seconde fois ou, rarement, une troisième fois. Cependant, 
être atteint par le zona plus d'une fois est rare. Les données sur l'utilisation de Shingrix sont limitées chez les patients ayant déjà eu le zona. Notre ligne directrice canadienne actuelle appuie le fait de recevoir le vaccin Zostavax environ 1 an après un épisode de zona, afin de diminuer le risque d'un deuxième épisode.


Q: Qui devrait recevoir le vaccin Shingrix?

Les personnes de 50 ans et plus devraient envisager de se faire vacciner pour prévenir le zona. Les deux vaccins sont recommandés et approuvés par Santé Canada pour les personnes de cette tranche d'âge. Quelques études suggèrent que le stress peut précipiter l'apparition du zona. Les facteurs de risque comprennent les antécédents familiaux, en particulier si de multiples membres de la famille ont été atteints, le diabète non insulinodépendant, et les maladies auto-immunes rhumatismales telles que la polyarthrite rhumatoïde et le lupus systémique. Les personnes présentant les facteurs précédents ont un risque significativement accru de zona, en particulier celles ayant des antécédents familiaux. De plus, même si ce n'est pas indiqué sur l'étiquette, certaines études suggèrent que les personnes de moins de 50 ans immunodéprimées devraient être immunisées du vaccin Shingrix. L'immunisation des personnes de moins de 50 ans est une utilisation «hors indication» du vaccin; Il est important de consulter un professionnel de la santé qualifié pour une recommandation personnalisée.

 

Q: Si vous n'avez JAMAIS eu la varicelle, devriez-vous quand même recevoir le vaccin contre le zona?

Si vous n'avez jamais eu la varicelle, vous n'avez PAS besoin du vaccin contre le zona. Au lieu de cela, vous devriez être vacciné contre la varicelle (deux doses de Varivax à un mois d'intervalle). Notez qu'avant l'avènement du vaccin contre la varicelle, environ 90% des enfants de moins de 12 ans étaient exposés au virus responsable de la varicelle (virus de la varicelle et du zona). Le vaccin contre la varicelle a réduit considérablement la prévalence de la varicelle.


Q: Quelle est la différence entre Zostavax et Shingrix?

Zostavax et Shingrix sont tous deux des vaccins utilisés pour aider à prévenir l'apparition du zona. Il y a plusieurs différences entre les deux vaccins, surtout démontrées dans les études cliniques, dans lesquelles Shingrix a démontré être d'une plus grande efficacité dans la prévention du zona chez les personnes de plus de 50 ans par rapport à Zostavax. Zostavax est une injection sous-cutanée unique, tandis que Shingrix est une injection intramusculaire (IM) nécessitant deux injections, la deuxième dose étant administrée 2 à 6 mois après la première injection. Shingrix est un vaccin recombinant non vivant, tandis que Zostavax est un vaccin vivant atténué. Les vaccins à virus vivants ne sont pas recommandés chez les patients immunodéprimés. Bien que Shingrix soit plus efficace que Zostavax, il nécessite deux injections espacées sur une période de 2 à 6 mois, alors que Zostavax n'en nécessite qu'une seule. Certaines personnes pourraient alors opter pour Zostavax en raison de la commodité de ne pas avoir à revenir en clinique pour une deuxième injection.

 

Q: Si vous avez déjà reçu une injection de Zostavax, pouvez-vous recevoir une injection de Shingrix?

Bien que Shingrix se soit avéré plus efficace pour prévenir le zona par rapport à Zostavax, en particulier chez les patients plus âgés, nous NE DISPOSONS PAS ENCORE de directives de la part du gouvernement canadien pour la revaccination. Cela dit, le comité national américain de vaccination (ACIP) a recommandé Shingrix pour ceux qui ont reçu Zostavax. Cette recommandation ACIP est basée sur le fait que dans les 5 ans suivant la vaccination, Zostavax empêche le zona d'appara
ître dans seulement 40% des cas et dans les 10 ans, réduit la névralgie post-herpétique de seulement 35% des cas.


La revaccination est une décision personnelle que vous pouvez toutefois prendre suite à une discussion avec votre médecin. Dans les cliniques de santé préventive Medisys, nous offrons à la fois la vaccination par Shingrix et la vaccination par Zostavax. Alors que nous recommandons à nos patients de se faire vacciner, le choix du vaccin dépend de plusieurs facteurs. Shingrix est plus efficace, mais nécessite 2 doses et a plus d'effets secondaires. L'efficacité de Zostavax diminue significativement avec l'âge, toutefois la diminution de NPZ (névralgie post-zostérienne) reste significative. Zostavax réduira également la sévérité d'un épisode de zona si vous êtes affecté après la vaccination. Ce processus, appelé atténuation, signifie en fait que la valeur du vaccin (comme le vaccin antigrippal) est mesurée non seulement par le nombre de cas évités, mais aussi par la gravité des cas qui se développent après la vaccination.

 

Q: Qui ne devrait pas recevoir le vaccin Shingrix ou Zostavax et quels sont les effets secondaires?

Shingrix est un vaccin recombinant non vivant et, théoriquement, il peut être administré à des personnes immunodéprimées (les vaccins vivants comme Zostavax ne sont pas recommandés chez les personnes immunodéprimées). Les personnes allergiques aux ingrédients du vaccin Shingrix ne devraient pas recevoir le vaccin. Les effets secondaires les plus fréquents de Shingrix sont la douleur, la rougeur et l'enflure au point d'injection, la douleur musculaire, la fatigue, les maux de tête, les frissons, la fièvre et les maux d'estomac liés au système immunitaire répondant au vaccin. Sur la base des données disponibles, la majorité des réactions au vaccin étaient transitoires et d'intensité légère à modérée, durant moins de trois jours. Cependant, certains patients ont signalé des symptômes significatifs pendant quelques jours après la vaccination et ont manqué le travail en raison de maux de tête, de fièvre, de  frissons et d'un malaise généralisé ou une fatigue importante. Si vous choisissez d'être vacciné, il peut être conseillé de programmer l'injection de manière à éviter toute interférence avec des évènements importants ou un voyage, car le risque d'effets secondaires diffère d'une personne à l'autre et peut être imprévisible. Zostavax est un virus vivant et n'est pas recommandé chez les personnes immunodéprimées ou les femmes enceintes. Le profil d'effets secondaires de Zostavax est minime, avec une réaction mineure au site d'injection, comme une rougeur et une douleur. Après 10 ans sur le marché, aucun problème inattendu n'a été associé à Zostavax.

 

PRENDRE RENDEZ-VOUS OU OBTENIR DES INFORMATIONS

 

Q: Quel est le coût du vaccin?

Le vaccin Shingrix coûte 350 $ et le vaccin Zostavax coûte 225 $. Certains régimes d'assurance-maladie peuvent couvrir en partie ou en totalité le coût de la vaccination contre le zona. Consultez votre administrateur de régime pour vous renseigner.


Q: Où peut-on recevoir le vaccin Shingrix?

Vous pouvez obtenir le vaccin Shingrix ou Zostavax dans de nombreux cabinets de médecins de famille, à condition qu’ils aient en stock celui que vous aimeriez recevoir. Il y a actuellement une pénurie généralisée du nouveau vaccin Shingrix au Canada. Communiquez avec votre clinique de santé préventive Medisys locale au 1 800 361-3493 ou envoyez-nous un courriel à rendezvous@medisys.ca pour déterminer si le vaccin contre le zona que vous désirez est disponible.

Chez Medisys, nous pratiquons la médecine personnalisée, en passant en revue votre historique, votre risque, votre âge et les meilleurs choix qui s'offrent à vous avant de faire des recommandations.