<img height="1" width="1" style="display:none;" alt="" src="https://dc.ads.linkedin.com/collect/?pid=265777&amp;fmt=gif">

Ressources

8 Comportements pour stimuler votre cerveau et prévenir le risque de démence

La prévalence de la démence et l’échec cognitif augmente à des taux alarmants dans le monde entier. 564 000 Canadiens sont actuellement atteints de démence selon la Société Alzheimer du Canada; ce nombre devrait atteindre 937 000 d'ici 15 ans.

 

La recherche moderne a démontré que la fonction cérébrale peut continuer à être renforcée tout au long de notre vie (neurogénèse et neuroplasticité) et que, contrairement aux croyances précédentes, les adultes conservent la capacité d’améliorer la capacité cognitive au cours de la moitié jusqu’à la fin de leur vie.

Les changements physiques du cerveau dus aux maladies causant le déclin cognitif pourraient précéder l’apparition des signes cliniques et des symptômes par des décennies! Vous voulez aider à prévenir ou à retarder l’apparition de la démence et à maximiser vos capacités cognitives les plus vulnérables?

 

Essayez ces 8 comportements pour stimuler la santé de votre cerveau :

 

1. Faites plus d’exercice

Ayez comme objectif de faire environ 30 minutes d’exercice, au moins 4 fois par semaine. Des études récentes montrent que ceux qui font de l’exercice régulièrement sont moins susceptibles d’avoir la maladie d’Alzheimer et la démence, ont un risque réduit d’accident vasculaire cérébral et ont considérablement amélioré la fonction cognitive. L’exercice augmente également le volume du cerveau chez les adultes plus âgés et diminue la probabilité d’éprouver même un léger déclin cognitif. Dans un essai aléatoire contrôlé d’un an portant sur 120 adultes sains et sédentaires plus âgés, ceux qui ont opté pour de l’aérobie de façon régulière ont augmenté le volume de l’hippocampe antérieur de 2 % en renversant la perte liée à l’âge d’un à deux ans!

 

2. Dormez mieux

Pour obtenir un sommeil plus reposant, au moins 8 heures par nuit sont nécessaires. Le sommeil réparateur doit être une priorité dans votre vie. Établissez un horaire de sommeil régulier et des conditions pour assurer un sommeil profond. Pour favoriser un sommeil plus reposant, évitez de regarder les écrans d’appareils électroniques avant d’aller au lit, tels que les tablettes électroniques, les téléphones intelligents et les ordinateurs. Des études suggèrent que la lumière bleue des écrans nuit à notre sommeil en supprimant la mélatonine et en provoquant notre corps à vouloir rester éveillé jusqu’à 90 minutes de plus! Cliquez ici pour télécharger gratuitement notre guide sur le sommeil.

 

3. Si vous fumez, arrêtez de fumer

Fumer est mauvais pour votre cerveau! Selon la recherche, fumer des cigarettes endommage la mémoire, l’apprentissage et le raisonnement (sans parler d’une foule d’autres effets nocifs causés par le tabagisme : accident vasculaire cérébral, diabète, maladie pulmonaire obstructive chronique, ostéoporose, cancers du poumon, col de l’utérus, rein, estomac, pancréas, vessie, l’oesophage, le larynx et la bouche - pour n’en nommer que quelques-uns).

 

Besoin d'aide pour arrêter de fumer? Communiquez avec notre équipe de professionnels de la santé grâce à Medisys sur demande.

EN SAVOIR PLUS SUR LES SOINS VIRTUELS

 

4. Limitez la consommation d’alcool

Bien sûr, le vin rouge peut être bon pour votre cœur, mais vous ne devriez pas boire plus de 6 à 9 verres d’alcool par semaine; et jamais plus de 4 verres en 2 heures! Une consommation excessive d’alcool à long terme peut entraîner des lésions neurologiques et des maladies neurodégénératives ainsi qu’une altération du traitement mental. Parmi les autres effets à long terme de la consommation excessive d’alcool : l’hypertension, la maladie du foie, les maladies cardiaques, la pancréatite, les dommages au système nerveux central et le cancer du sein, du côlon, du foie, de la bouche, du pharynx,du larynx et de l’oesophage.

 

5. Réduisez votre niveau de stress

Prenez toujours soin de vous et accordez du temps à des activités qui vous aident à réduire le stress telles que l’exercice, le yoga, les longues promenades, le temps tranquille et la méditation. Réduire vos niveaux de stress peut diminuer votre taux de vieillissement cellulaire, réduisant ainsi votre risque de développer la maladie d’Alzheimer et la démence.

 

6. Mangez sainement

Évitez les gras trans et saturés, ingérez beaucoup d’acides gras oméga-3 à travers les sources alimentaires et mangez une variété de légumes chaque jour. Des études montrent que les femmes qui mangent plus de légumes ont moins de risque de déclin cognitif. L’acide folique, la vitamine B12, la vitamine D, le magnésium et l’huile de poisson sont censés préserver et améliorer la santé du cerveau.

 

Cliquez ici pour télécharger notre guide alimentaire gratuit pour manger sainement au quotidien.

 

7. Mettez votre cerveau à l’épreuve

Apprenez quelque chose de nouveau pour garder votre cerveau actif! Ayez un nouveau passe-temps, apprenez une nouvelle langue, soyez créatif, dansez ou inscrivez-vous à un cours sur un sujet qui vous intéresse. Pratiquez la mémorisation souvent et appréciez les jeux de stratégie, les puzzles et les énigmes - plus votre activité cognitive est fréquente et complexe, moins vous êtes susceptible de développer la maladie d’Alzheimer.

 

8. Remplissez votre calendrier avec des activités sociales que vous appréciez

Les amis, la famille et les engagements sociaux significatifs peuvent aider à réduire le stress et ralentir votre taux de vieillissement cognitif. La connectivité sociale est associée à une augmentation de la résilience de votre cerveau aux blessures et elle augmente votre qualité de vie en général.

 

Faites de votre santé une priorité au quotidien. Apprenez-en plus sur les services de soins virtuels.