<img height="1" width="1" style="display:none;" alt="" src="https://dc.ads.linkedin.com/collect/?pid=265777&amp;fmt=gif">

Ressources

Rougeole : Les réponses à vos questions

Le Canada a réussi à éliminer la rougeole en 1998, mais depuis le début de 2019, 70 cas de rougeole ont été signalés au Canada. Des cas confirmés de rougeole ont été rapportés au Québec, en Colombie-Britannique, dans les Territoires du Nord-Ouest, en Ontario, en Alberta et au Nouveau-Brunswick1. Alors pourquoi entendons-nous parler d’éclosions de rougeole partout où nous allons? Celles-ci sont en grande partie causées par des cas importés de rougeole qui se sont propagés à des personnes sensibles en raison d’une vaccination insuffisante.

 

QUELLE EST L'AMPLEUR DE L'ÉPIDÉMIE ACTUELLE DE ROUGEOLE?

L’épidémie actuelle de rougeole touche des pays du monde entier. En Afrique, d’importantes éclosions de plus d’un millier de cas sont en cours : Angola, Tchad, République démocratique du Congo, Madagascar, Maurice et Nigéria. Des flambées similaires de rougeole de grande ampleur se produisent en Europe, notamment dans les pays suivants : Albanie, France, Géorgie, Italie, Roumanie, Russie, Serbie et Ukraine. Le Vénézuéla connaît une épidémie massive avec plus de 6 200 cas confirmés rapportés depuis juin 2017. Au Brésil, plus de 10 300 cas confirmés ont été signalés depuis le début de l’éclosion en 2018. En Israël, l’éclosion de rougeole est en cours, avec plus de 3 400 cas confirmés signalés entre mars 2018 et janvier 2019. Aux Philippines, en janvier 2019, plus de 4 300 cas de rougeole ont été rapportés, entraînant de multiples décès. Au Japon, on a signalé plus de 190 cas confirmés de rougeole entre janvier et la fin de février 20192.

 

Si vous pensez que vous ou votre enfant avez été infecté par la rougeole, communiquez instantanément avec un professionnel de la santé grâce à Medisys sur demande.

EN SAVOIR PLUS SUR LES SOINS VIRTUELS

 

POURQUOI NOUS?

Le virus de la rougeole ne circule pas naturellement au Canada; cependant, des cas ont été signalés chez des voyageurs en provenance de pays où la rougeole est plus répandue. Un voyageur infecté peut transmettre la rougeole à des personnes non vaccinées, causant ainsi une éclosion ici au Canada.

 

À QUEL POINT LA ROUGEOLE EST-ELLE CONTAGIEUSE?

La rougeole est l’une des maladies infectieuses les plus facilement transmissibles, avec une probabilité supérieure à 90 % d’être transmise à des personnes sensibles. Le virus se transmet principalement par les sécrétions nasales ou de la gorge, mais il peut aussi se transmettre par voie aérienne. Le virus de la rougeole peut survivre au moins deux heures en gouttelettes sur les surfaces de l’environnement et dans l’air, ce qui signifie que les personnes sensibles peuvent être infectées par le virus même lorsque la personne infectée n’est plus présente, par exemple un voyageur transitant par un aéroport.

 

QUELS SONT LES SYMPTÔMES?

La période d’incubation est d’environ 10 jours (de 7 à 18 jours). Les symptômes initiaux comprennent la fièvre, l’écoulement nasal, la toux, les yeux rouges et l’irritabilité. De petites taches blanches peuvent se manifester à l’intérieur de la bouche et de la gorge. Environ 3 à 7 jours après le début des symptômes, une éruption rougeâtre apparaît sur le visage et s’étend sur tout le corps. Cette éruption peut durer de 4 à 7 jours. Les personnes infectées sont contagieuses jusqu’à 4 jours avant l’éruption et jusqu’à 4 jours après l’éruption, ce qui signifie qu’une personne infectée transmet le virus de la rougeole avant même de savoir qu’elle en est atteinte.

 

QUEL EST LE TRAITEMENT?

Il n’existe aucun traitement contre la rougeole. Les complications de la rougeole peuvent inclure des otites, une pneumonie, une encéphalite ou une inflammation du cerveau pouvant entraîner des lésions cérébrales irréversibles ou la mort. La rougeole tue entre un et trois enfants sur 1 000.

 

COMMENT PEUT-ON PRÉVENIR LA ROUGEOLE?

La prévention passe par la vaccination. Deux doses du vaccin RRO assurent une protection de 97 % contre la rougeole; une dose assure une protection de 93 %. Une fois qu’une personne est vaccinée, elle jouit d’une immunité à vie contre la maladie.

 

COMMENT FONCTIONNE LE VACCIN CONTRE LA ROUGEOLE?

En 1963, un vaccin vivant a été approuvé au Canada. Au début des années 1970, un calendrier de vaccination à dose unique avec le vaccin vivant a été introduit dans tous les programmes provinciaux et territoriaux de vaccination systématique. Le vaccin de routine à une dose contre la rougeole, les oreillons et la rubéole a été introduit en 1983. De 1996 à 1997, chaque province et territoire canadien a ajouté une deuxième dose de vaccin antirougeoleux à son calendrier de vaccination systématique. De plus, en 1996, la plupart des provinces et des territoires ont mis sur pied des programmes de rattrapage chez les enfants d’âge scolaire qui avaient reçu le vaccin contre la rougeole ou le vaccin contre la rougeole et la rubéole. On recommande ce qui suit pour les personnes qui voyagent à l’extérieur du Canada :

  • Les voyageurs nés AVANT 1970 :
    - devraient s’assurer qu’ils ont reçu 1 dose du vaccin; ou
    - avoir des preuves d’immunité en laboratoire (p. ex., par des analyses sanguines); ou
    - sont considérés comme immunisés en raison d’antécédents de maladie de la rougeole confirmée en laboratoire.
  • Les voyageurs nés en 1970 ou APRÈS :
    - devraient s’assurer qu’ils ont reçu 2 doses du vaccin antirougeoleux.
  • Les nourrissons (âgés de 6 à 12 mois) :
    - reçoivent systématiquement le vaccin entre 12 à 15 mois. Pendant les éclosions ou si vous voyagez dans les régions où la rougeole est préoccupante, le vaccin peut être administré dès l’âge de 6 mois. Dans de tels cas, la série habituelle de 2 doses doit être reprise le jour du premier anniversaire ou après celui-ci. Un total de 3 doses sont administrées.2

 

Si vous n’êtes pas certain d’avoir été infecté par la rougeole ou d’avoir reçu le vaccin antirougeoleux, vous pouvez faire un test sanguin pour vérifier votre immunité à votre clinique Medisys locale. Cliquez ici pour en savoir plus.

 

Sources:
1 https://www.canada.ca/fr/sante-publique/services/maladies/rougeole/surveillance-rougeole/rapports-hebdomadaires-surveillance-rougeole-etrubeole.html
2 https://voyage.gc.ca/voyager/sante-securite/conseils-sante-voyageurs