<img height="1" width="1" style="display:none;" alt="" src="https://dc.ads.linkedin.com/collect/?pid=265777&amp;fmt=gif">

Ressources

Le système digestif, sensible aux émotions?

Avez-vous déjà eu des papillons dans le ventre quand vous étiez nerveux? Quand vous prenez une décision rapide, suivez-vous ce que vous ressentez dans vos tripes? Avez-vous parfois les yeux plus grands que la panse? Si c’est le cas, vous êtes déjà bien au fait de la connexion cerveau-intestin! Mais quels autres effets le cerveau peut-il avoir sur l’intestin?

 

LA CONNEXION CERVEAU-INTESTIN 

Le cerveau a un effet direct sur le tube digestif, y compris sur l'estomac et l'appareil intestinal.

L’intestin est contrôlé par son propre réseau de neurones situés  sur les parois de l’appareil gastro-intestinal, connu sous le nom de système nerveux entérique, mais il est aussi contrôlé en partie par le système nerveux central du cerveau et de la moelle épinière.

L'appareil digestif est sensible aux émotions, comme la colère, l'anxiété et la tristesse. Voilà pourquoi vous avez peut-être mal au cœur quand vous êtes particulièrement stressé. Le stress, la dépression et d'autres facteurs psychologiques peuvent perturber la connexion cerveau-intestin et changer la physiologie de l'intestin.

Ces sentiments (entre autres) peuvent déclencher des symptômes intestinaux qui nuisent aux fonctions digestives, comme la déglutition, la libération d'enzymes qui servent à décomposer les aliments, et la catégorisation des aliments en nutriments ou en déchets. Le stress peut nuire aux mouvements et aux contractions des voies gastro-intestinales, npotamment le syndrome du côlon irritable, la maladie inflammatoire de l'intesting et le reflux gastro-oesophagien. Il existe également une relation étroite entre les problèmes de santé mentale et les symptômes gastro-intestinaux, comme les brûlures d'estomac, l'indigestion, le reflux acide, les ballonnements, la douleur, la constipation et la diarrhée.

Étonnament, la connexion cerveau-intestin n'est pas une voie à sens unique. Des données probantes révèlent qu’en présence de problèmes gastro-intestinaux, le système nerveux entérique de l’intestin peut envoyer au système nerveux central des signaux qui déclenchent des changements d’humeur. Ces conclusions pourraient expliquer pourquoi les personnes souffrant de problèmes digestifs sont plus nombreuses que la moyenne à souffrir de dépression et d’anxiété.

C’est cette connexion qui incite de nombreux chercheurs à penser que l’amélioration de la santé intestinale et du microbiote (bactérie du tube digestif) grâce aux probiotiques pourrait un jour être une option de traitement de la maladie mentale. Même si nous savons que les probiotiques peuvent favoriser une bonne santé intestinale et rétablir l’équilibre microbien, des recherches plus poussées sont nécessaires pour déterminer s’ils peuvent également favoriser la fonction cérébrale et le bien-être mental.

 

Maux d'estomac? Communiquez instantanément avec des professionnels de la santé canadiens grâce à Medisys sur demande.

EN SAVOIR PLUS SUR LES SOINS VIRTUELS

 

 

QUE FAIRE EN CAS DE PROBLÈMES DIGESTIFS?

Si vous avez des problèmes digestifs, essayez d’augmenter votre consommation d’aliments riches en prébiotiques ou en probiotiques. Les aliments prébiotiques sont riches en fibres et nourrissent les bonnes bactéries de votre intestin. Il peut s’agir d’asperges, de bananes, d’ail et d’oignon. Les aliments probiotiques sains comprennent le yogourt, le kéfir, le kombucha et d’autres aliments fermentés. Les suppléments de probiotiques constituent une option envisageable, mais ils ne conviennent pas nécessairement à tous; il est donc important de discuter avec votre équipe de soins de santé avant d’en prendre.

Si vous avez des problèmes digestifs constants, votre corps essaie peut-être de vous dire que vous avez un problème plus grave. Discutez-en avec votre médecin ou avec une diététiste agréée.

Si vous croyez que votre santé mentale peut nuire à votre santé digestive, il est important d’en discuter avec votre médecin ou votre psychologue. Les signes et les symptômes courants de la maladie mentale comprennent un sentiment constant de tristesse ou de déprime, des craintes ou des inquiétudes exagérées, des problèmes de sommeil et le désir d’être seul. Dans bien des situations, le traitement psychologique peut atténuer les problèmes digestifs et aider la personne à gérer ses symptômes gastro-intestinaux.

Si vous êtes stressé, il y a plusieurs choses que vous pouvez faire pour réduire le stress et améliorer la santé de votre intestin. Pratiquer des techniques de gestion du stress, comme faire de l’exercice régulièrement, socialiser et dormir suffisamment sont autant de façons de réduire grandement votre niveau de stress.

Tout le monde vit des épisodes de stress à l’occasion, mais lorsque le stress ou l’anxiété s’accompagne d’autres symptômes comme des crampes ou des douleurs abdominales, il est bon d’en discuter avec un médecin. Vous pouvez communiquer instantanément avec un professionnel de la santé dans le confort de votre foyer grâce à Medisys sur demande. Cliquez ici pour en savoir plus au sujet de notre plateforme de soins virtuels.

 

Consacrez 10 minutes par jour à des exercices pour la santé mentale et réduisez vos niveaux quotidiens de stress et d'anxiété.

Joindre le défi pour la santé mentale