<img height="1" width="1" style="display:none;" alt="" src="https://dc.ads.linkedin.com/collect/?pid=265777&amp;fmt=gif">

Ressources

Votre trajet domicile-travail nuit-il à votre santé?

Par Medisys le November 13 2017 | Nouvelles, Santé Physique

Pourquoi les longs trajets sont mauvais pour votre santé.

 

Chaque jour, plus de 12 millions de Canadiens se rendent au travail et passent en moyenne 25,4 minutes dans la voiture (soit environ 204 heures de trajet chaque année). Dans certaines villes, comme Toronto et Montréal, le trajet domicile-travail est significativement plus long (environ 32,8 et 29,7 minutes dans chaque sens, respectivement). C'est une partie importante de notre temps de loisirs quotidien passé assis au volant! Selon une étude publiée dans le American Journal of Preventive Medicine (disponible uniquement en anglais), des distances plus longues entre le domicile et le lieu de travail (plus de 16 kilomètres dans chaque sens) sont associées à des taux de glycémie, de cholestérol et de tension artérielle plus élevés; un risque accru d'anxiété et de dépression, une réduction des niveaux de forme cardiovasculaire; et une augmentation de l'incidence des douleurs au cou et au dos.

Pour ceux qui peuvent logistiquement, marcher , faire du vélo ou même prendre les transports en commun pour se rendre au travail est une option plus saine (surtout si votre itinéraire de transport en commun implique une marche). Pour ceux qui conduisent pour aller au travail, se stationner plusieurs blocs plus loin que vous le feriez normalement est un excellent moyen de stimuler l'activité physique quotidienne.

Quand il s'agit de réduire le risque de maux de dos ou de blessures, l'ergonomie du conducteur est importante.

L'ergonomie vise à optimiser l'interaction entre les personnes et leur environnement. Au lieu de permettre aux gens de s'adapter à un environnement qui les oblige à travailler d'une manière inconfortable, stressante ou dangereuse, une configuration ergonomique appropriée modifiera votre réglage pour vous permettre de travailler efficacement et de minimiser la douleur et l'inconfort.

Pour ceux qui passent de longues périodes assis derrière un volant, l'installation dans le véhicule est essentielle. Avez-vous déjà réfléchi à la façon dont la configuration de votre véhicule pourrait avoir un impact sur votre santé?

Malaise pendant la conduite

Les zones d'inconfort les plus fréquemment signalées au volant sont le cou, les épaules et le bas du dos. Les sensations de douleur et d'inconfort s'installent après de longues périodes de conduite ou potentiellement plus tôt si vous avez une blessure préexistante. Voici quelques façons d'améliorer le confort pendant la conduite et de réduire les risques de blessures.

Conseils pour améliorer votre ergonomie de conduite

1) Hauteur du siège

Le siège doit être réglé à une hauteur où vous pouvez voir en toute sécurité le pare-brise tout en ayant une position de pied ferme sur le sol. Pour les personnes plus grandes, assurez-vous de laisser suffisamment de place pour éviter tout contact soudain avec le toit. Il devrait y avoir assez d'espace (20-25cm) entre vos mains et vos épaules pendant que vous conduisez. Cela réduira le risque de blessure si le coussin gonflable devait se déployer. Si vous avez l'impression de tirer sur le volant plutôt que de pousser, le volant est trop loin. Un angle de coude entre 95° et 120° s'est avéré être optimal pour la précision de conduite. À ces angles, les mains poussent légèrement plutôt que de tirer sur le volant. La hauteur du siège doit être réglée de manière à ce que, lorsque vous tenez le volant, vos épaules puissent rester détendues à un angle de 0°-63° par rapport au corps et ne bloque pas la vue de vos commandes et jauges.


2) Distance de siège

Vous devriez être en mesure d'atteindre confortablement au-delà des pédales sans avoir à dépasser ou déplacer vos hanches. Veillez à ce que ce réglage ne vous place pas trop près du volant.

3) Inclinaison du siège

Le siège doit être incliné de sorte qu'il y ait une plage d'angle de 90°-110°. La pression entre les vertèbres et le bas du dos est considérablement réduite lorsque le siège est légèrement incliné. Cette position permettra à vos muscles dans le dos de se détendre, réduisant l'incidence de la fatigue. Cependant, se pencher en arrière au-delà de 110° entraînera une flexion excessive du cou qui entraînera de la douleur et de l'inconfort avec le temps.

4) Soutien lombaire

Le soutien lombaire aidera à maintenir la colonne vertébrale neutre. Il doit être positionné directement au creux du dos, entre le bassin et les côtes inférieures, et en appliquant une pression juste au point où vous le sentez. Pour les voitures qui n'ont pas cette fonctionnalité, il existe de nombreux oreillers lombaires qui peuvent être attachés à votre siège. Il est déconseillé d'utiliser une serviette ou un dispositif qui ne peut pas être fixé en place.

5) Repose-tête

L'appuie-tête est conçu pour prévenir le coup de fouet cervical, vous ne devez donc pas avoir besoin de reposer votre tête pendant que vous conduisez. Cependant, il est important de l'ajuster à la bonne hauteur pour minimiser la distance entre l'appui-tête et l'arrière de la tête.

6) Rétroviseurs

Une fois que vous avez fait tous les réglages ci-dessus correctement, vous devez ensuite configurer vos rétroviseurs aux angles corrects qui empêchent votre corps et la tête de quitter la position neutre. Placez vos rétroviseurs de sorte que tout ce dont vous avez besoin est un simple coup d'œil.

7) Étirements et pauses

Peu importe la perfection de votre posture, votre corps finira par se fatiguer assis dans une position. Le corps humain n'est pas vraiment conçu pour garder une position fixe pendant de longues périodes de temps ou pour effectuer des tâches répétitives. Pour éviter la douleur, l'inconfort et minimiser les risques de blessures, il est important de prendre des pauses fréquentes de toute position fixe, y compris pendant la conduite.  Prenez des pauses d'étirement régulières pour déplacer vos muscles, changer de position et aider le sang à recirculer.

Vous cherchez plus de conseils sur la santé au travail? Visitez http://news.horizonohs.com/education